140 bâtiments brûlés a cause d’une incendie en Japon

Un énorme incendie faisait rage la semaine dernière à Itoigawa, ville côtière du nord-ouest du Japon,touchant plus de 140 bâtiments, sans cependant faire de victime dans l’immédiat, selon les services de secours. Un avis d’évacuation a été donné à quelque 363 foyers totalisant 740 habitants de cette commune de 44 510 habitants, selon les derniers chiffres publiés par la municipalité.

Le feu a pris aux environs de 10 h 30 locales dans un restaurant chinois avant de s’étendre aux pavillons et autres constructions environnantes. Il se poursuivait plus de sept heures plus tard dans ce quartier typique d’une ville de province japonaise, constitué de blocs de maisons et commerces disparates serrés les uns contre les autres, avec un enchevêtrement de câbles électriques.

La plupart des maisons japonaises sont en bois, même si elles sont recouvertes de revêtement leur donnant l’apparence de la pierre ou du crépi.

Comment proteger contre le feu les maison en bois?

Comme vous pouvez lire dans “La Résistance au Feu des Structures de Bois”le bois possède une très faible conductivité thermique. L’intérieur d’une pièce de bois est alors peu influencé thermiquement lorsque les faces externes se consument. La partie non brûlée ne perd uniquement que de 10 % à 15 % de sa résistance totale sous l’effet des très hautes températures dues au feu.

Mercor Tecresa a deux solutions utilisées habituellement. D’un côté, le mortier de protection Tecwool F (utilisé pour les sections de poutre sur 140×140 mm et une couche de compression supérieure ou égale à 50 mm de béton) et d’autre part, nous avons le faux plafond indépendant avec le panneau Tecbor EI-120 qui est la solution plus légère et utilisé du marché.

Source: Journal de Montreal

140 bâtiments brûlés a cause d’une incendie en Japon
Valora este artículo.