La rinvestigation de l’incendie del Hôtel Corona de Aragón

Les victimes de l’incendie del Hôtel Corona de Aragón, l’un des plus importants incendies qu’il y a eu en Espagne insistent en répéter l’enquête de l’incendie dans lequel ont meurt 79 personnes.Cet incendie a produit le changement de la norme de protection contre les incendies dans Espagne. C’est pour ça que l’avocat des victims, Pedro Cerracín, est maintenant en cours de rédaction.

Les victimes disent que l’incendie était pas un hasard dans le café de l’hôtel, mais il était une attaque terroriste parce qu’elle a coïncidé avec la presence de membres de l’Académie militaire et Carmen Polo, la veuve de Franco.

Ils défendent  «l’existence d’un autre inconnu qui consciemment a placé des substances inflammables ou explosives, en provoquant une augmentation excessive du feu initial. »

La Cour nationale a rouvert le dossier en 2013 et le juge Andreu a décidé de le déposer en Juin de cette année parce qu’il y avait pas de données suffisants sur la demande de l’attaque présumée. Pour cette raison, il a dit que « aucune nouvelle information n’a été produit pour prouver que la commission des faits devrait se produire par une organisation terroriste. »

La rinvestigation de l’incendie del Hôtel Corona de Aragón
Valora este artículo.