L’incendie de la tour Grenfell à Londres. Un mauvais choix de matériaux de construction?

La propagation rapide des flammes sur la façade de l’immeuble de 24 étages appelé tour Grenfell à Londres a impresioné a tout le monde. Il semble, selon l’enquête préliminaire, que la cause de la propagation rapide des flammes pourrait être due à une réforme qui a été faite en 2011. Dans cette réforme, l’enveloppe du bâtiment a été modifiée pour lui donner un meilleur look et aussi mieux isolation thermique. Pour cela, ils ont utilisé des panneaux sandwich en aluminium polyuréthane. Ce type de matériau se comporte relativement bien avant que le feu à une température de 200-300 ° C, mais à partir de ce moment-là, la feuille d’aluminium est exposé au feu en laissant le polyuréthane exposé.

Pourquoi ils ont utilisé polyuréthane?

Le Polyuréthane présente les avantages d’avoir une excellente conductivité thermique et un coût économique intéressant, mais le principal inconvénient est sa réaction au feu. Encapsulé dans un aluminium en sandwich ou en tôle d’acier, il améliore les performances, mais seulement à des températures jusqu’a 200-300º C, qui sont atteintes relativement vit dans un incendie.

Il existe d’autres noyaux pour ces panneaux sandwich comme la laine de roche ou en fibre de verre qui ont un meilleur comportement au feu et ils ne pas effectuer le travail de propagation du feu, même si elles ont un coût économique plus élevé.

Zonage entre les plantes de la façade

D’autre part, il y a la question du zonage correct entre les plantes en façade mur-rideau, comme est le cas. Le DB-SI en Espagne exige une longueur d’un mètre en projection verticale pour maintenir l’isolation thermique et l’intégrité pendant 60 minutes, afin d’éviter que pendant ce temps le feu de se propage verticalement à l’extérieur, mais dans ce cas particulier, même s’il a été effectuée correctement, il pourrait être inefficace à cause de l’enveloppe du bâtiment faite en matériaux combustibles.

L’utilisation d’arroseurs automatiques

Une autre question à examiner est la loi obligatoire d’utiliser d’arroseurs automatiques à eau dans des immeubles de grande hauteur destinés à un usage résidentiel. De toute évidence, il diminue le risque de tels accidents, et la révision des escaliers protégés qui permettent une bonne évacuation des personnes.

L’incendie de la tour Grenfell à Londres. Un mauvais choix de matériaux de construction?
Valora este artículo.