Peintures Intumescents

En ce qui concerne la protection passif et plus particulièrement à la protection des structures métalliques (l’acier perd la moitié de sa force à 500 ° C), nous devons protéger pendant la durée indiquée par les règlements pour l’évacuation des personnes, la protection de la propriété et pour faciliter l’entre aux forces de sécurité dans le bâtiment pour éteindre le feu sans que la structure de support s’effondre.

Selon leur comportement, il y a deux types de protections:

– Les barrières avec des éléments non-réactifs: Mortiers ou panneaux.

– Les barrières avec des éléments réactifs: Peintures Intumescents.

La différence entre ces deux types est que le premier protège le feu sans aucune altération significative de ces matériaux. Dans le cas de la peinture intumescente, en présence de températures élevées, il y a une réaction chimique qui libère une mousse avec des éléments riches en carbone ce qui donne l’isolation thermique nécessaire pendant le temps nécessaire. Cette épaisseur dépend de la massivité du profil, l’exposition au feu et du type de profil qui peut être ouvert « I » ou « H » ou de la surface du tube de type fermé carrée ou circulaire (ces derniers ont un comportement au feu pire que le premier).

Il y a quelques années, la procédure d’essai pour les deux types de protection était le même, la norme UNE ENV 13381-4 « Tests pour déterminer la contribution à la résistance au feu des éléments structuraux. Partie 4: Protection appliquée à l’acier « . Mais l’expérience réelle a constaté que ce type de réactifs de revêtement ont bessoin d’une législation plus appropriée à leur situation particulière de test spéciale car ils commencent généralement à réagir à une température de 200 ° C, tandis que les protections non-réactives réagissent après le début. Voilà pourquoi, depuis 2011, la norme en vigueur pour les essais de résistance au feu de protection réactives est l’UNE ENV 13381-8 « pour déterminer la contribution à la résistance au feu des éléments structuraux. Partie 8: Protection des réactif appliquées sur les éléments en acier « . Ceci est important de choissir une bonne marque de peinture intumescente, car certains sont encore testés selon les règles anciennes et l’approbation n’est pas valide.

Un autre aspect important est que non pas toutes les amorces sont compatibles avec la peinture intumescente et il peut y avoir des incompatibilités et des nombreux problèmes.

Enfin, nous devons aussi savoir que la peinture intumescente est un produit avec des pores ouverts qui absorbe l’humidité par capillarité en perdant ses propriétés intumescentes. Il est essentiel de le protéger de l’humidité avec une émail scellant compatible, ce qui lui donne une meilleure apparence et dureté à la surface.

Mercor Tecresa a développé une peinture intumescente à base d’eau appelé Teclack. Nous voudrons souligner quelques de ses avantages par rapport à d’autres peintures intumescentes.

– Permet une protection avec des profils de haute massivité (jusqu’à 440 m-1) tandis que d’autres obtiennent habituellement un maximum de 300-340 m-1.

– Ils ont un pourcentage élevé de matières solides (environ 70%) qui offre des excellentes performances par mètre carré.

– Il offre une protection contre incendies de 90 minutes avec la moitié d’épaisse que des autres peinture intumescentes plus compétitives.

Peintures Intumescents
Valora este artículo.