Situation actuelle des incendies pour l’humanité

Depuis le Moyen Age, l’humanité a appris beaucoup de choses et a toujours cherché à prévenir et à maîtriser les incendies. Toutefois, ces efforts ont été compensés par d’autres sources d’ignition et par l’augmentation des charges de carburant.

Actuellement, presque tous les foyers et toutes les entreprises ont des ordinateurs, TV, lampes halogènes, cafetières et d’autres appareils électriques, de chauffage et de climatisation. La plupart de ces appareils incluent un bloc d’alimentation et d’autres modules électroniques, qui sont des sources potentielles d’inflammation. Mais le feu peut aussi être délibérément provoquéLe pourcentage d’incendies criminels est compris entre 25% et 40%, et les chiffres augmentent. Ces incendies volontaires sont très vits et l’extinction est extrêmement difficile. En moyenne, ce type d’incendie est trois fois plus cher qu’un normal.

Dans notre société opulente, les bâtiments sont décorés avec des textiles, tapis, etc… tout est plus luxueux. En outre, l’utilisation des matériaux synthétiques augment parce qu’est facile à traiter, tandis que peu coûteux. Á part d’augmenter la charge d’incendie, ces substances sont, pour la plupart, très inflammable et réagissent comme accélérateurs d’incendie. Cet effet est beaucoup plus catastrophique que contente de révéler la charge de feu. Par ailleurs, les bâtiments sont plus complexes et la rotation et le mouvement des personnes est plus grand.

Un gigantesque incendie libére des grandes quantités d’énergie. Un incendie dans lequel est brûlé 3 g de papier par seconde et génère 40 kW et une hauteur de 0,8 m flammes. En plus de la chaleur, un incendie, que ce soit grand ou petit, produit des déchets toxiques et des gaz très toxiques. Ces gaz contiennent, entre autres substances, le monoxyde de carbone, gaz acide chlorhydrique, chlore gazeux, divers composés de soufre, les oxydes d’azote (NOx), gaz d’acide cyanhydrique et de nombreuses autres substances hautement toxiques, y compris le phosgène. La perte de vie et les dégâts financiers causés directement ou indirectement par ces gaz est par conséquent élevé.

Protection contre incendies

Cependant, il y a aussi des bonnes options pour protéger les personnes et des matériaux. Il existent une large gamme de produits et de systèmes de protection passive contre l’incendie pour répondre à ce besoin, sans avoir d’actuer lorsqu’un incendie se produit. D’autre part, la protection contre incendies active peut aider à étouffer les flammes, en faissant une pression active sur le feu pour l’éteindre et éviter de causer des dommages irréparables et la mort de personnes.

Source: TECNIFUEGO-AESPI

Situation actuelle des incendies pour l’humanité
Valora este artículo.