L’histoire de la normative contre incendies en Espagne

Le 10 Avril du 1981, àpres l’incendie dans l’Hôtel Corona à Saragosse, le Ministère du Logement a approuvé la norme NBE-CPI-81 de protection contre les incendies. Cette norme a été la première norme nationale, annulant toute gamme inférieure, et exécutoire, marquant la première étape dans l’unification des critères. Mais à cause de leurs limites lors de son application, il a été abrogée en 1982, permettant la naissance de la NBE-CPI-82.

Ensuite, nos collègues de l’époque possédaient cette règle pour travailler, mais ils sont revenus en jeu tous les règlements locaux, provinciaux et régionaux. Il a fallu près de 10 ans jusqu’à ce qu’une règle qui a été une percée pour le secteur, la NBE-CPI 91, a été publié.

“Cette norme a été conçu avec une vision plus réaliste du problème, était techniquement des solutions pratiques et réalisables, tandis que la capacité de répondre au même problème avec les différentes solutions. Avec elle, on a commencé à raisonner plutôt que appliquer les dispositions de la législation, qui a été la tendance depuis lors”.

Cette règle était déjà un grand pas en avant dans la réglementation d’incendies en Espagne, mais encore, nous étions derrière le reste de l’Europe. Ainsi, la NBECPI-96 a été adoptée en 1996. Cet norme a existé jusqu’à l’entrée en vigueur du Code technique en 2006. Aujourd’hui encore, il reste pour des nombreux professionnels comme la “bible” de la protection incendie.

Parmi les NBE-CPI du 1991 et cela du 1996, le Règlement sur les installations (RIPCI) a été aprouvé en Novembre du 1993, dont était d’établir et de définir les conditions à remplir par les appareils, équipements et systèmes, ainsi que l’installation et la maintenance. Ce règlement a été modifié en mai 1994 et le Règlement de procédure et de développement en Avril 1998.

Source: Tecnica Industrial