Mercortecresa a participé à la réstauration du bâtiment de Tabakalera

Le bâtiment Tabakalera était l’usine de tabac de San Sebastian pendant 90 ans (1913-2003). Il était une usine d’Etat, construit sur un terrain municipal, après 25 ans de travaux compliqués. Il a été construit dans un style ancienne avec quatre grands patios. Il est l’un des plus grand solaires dans la zone urbaine de San Sebastian. Le bâtiment principal est un rectangle de 113 x 75 mètres.

Histoire du bâtiment de Tabakalera

Tabakalera avait son âge d’or dans les années 20, quand la production de cigarettes et de cigare a commencé a être mecanise. En 1925 il y avait plus d’un millier de personnes en travaillant, la plupart étaient femmes.

Dans la seconde moitié des années soixante, l’usine a vécu une autre rénovation technologique et a atteint 250 millions de paquets par an. A cette époque, il a cessé de produire les cigares Farias par se spécialiser dans les cigarettes: les Celtes, les premiers, Ducados et Davidoff après.

Après la privatisation du tabac en Espagne, la nouvelle société – Altadis – a fermé huit de ses usines, dont San Sebastian, en 2003. Dans cette situation, la ville de San Sebastian, le Conseil provincial de Gipuzkoa et le Gouvernement Basque ont acheté le bâtiment pour le transformer en un centre international de la culture.

Restauration du bâtiment de Tabakalera

Pour convertir l’ancienne usine de tabac dans le centre de la culture contemporaine, le bâtiment à été ouvert à la ville, des clôtures ont été enlevés, des murs entourant ont été détruits et ils ont crée une rue libre de circulation interne.

Le bâtiment a une superficie de 37.000 mètres carrés divisé en cinq étages et une nouvelle entrée principale. A côté de lui il y a la cave, l’espace qui préserve les caractéristiques originaires du bâtiment et représente, en quelque sorte, sa mémoire.

Il y a aussi construit un prisme de verre pour donner une plus grande visibilité du bâtiment et pour fournir une nouvelle vision de la ville.

Mercortecresa a participé à la réhabilitation du bâtiment de Tabakalera avec l’installation de fenêtres de ventilation triangulaires.

Source: El País et Musaat