Nuage toxique de magnésium à Madrid causé par un incendie

112 a désactivé l’alerte massive aux citoyens des municipalités de Griñón, Humanes et Moraleja de Enmedio, dans le sud de la région de Madrid, de sorte qu’ils n’ont quitté pas leurs maisons pendant le week-end en raison de le nuage toxique causé parl’incendie de 40 tonnes de puces de magnésium et d’aluminium dans un domaine industriel de Fuenlabrada.

L’incident a laissé un blessé de 47 ans avec des brulures de deuxième degré et a obligé à évacuer le domaine industriel et l’Hôtel Ciudad de Fuenlabrada. Ils ont également brûlé un camion et un conteneur.

Le feu a commencé à environ 9 h 20 en dehors d’un entrepôt dans le polygone La Vega 2, situé dans la rue de la Sierra de Cazorla. Pour des raisons encore en cours d’enquête, 40 tonnes de puces de magnésium et d’aluminium ont continué à brûler, dans un incendie dont la propagation a été évitée par les pompiers, qui n’ont pu pas l’étouffer avec de l’eau à cause des produits, allors il l’ont éteint avec un sel spécial.

Nous avons des questions; Est-ce que l’usine avait aucun système anti-incendies accord les matériaux avec lesquels ils travaillent? Est-ce qu’il vaut la peine payer l’amende au lieu de respecter la loi? Devraient les amendes être plus grandes?