edificios industriales

Protection passive des bâtiments industriels existants (partie 1)

Lorsque nous réalisons la demande de License d’Activité, il est nécessaire d’adapter les bâtiments industriels existants aux exigences du Règlement de Sécurité Incendie dans les Bâtiments Industriels de 2004 (RDSCIEI en espagnol).

Afin d’évaluer quels sont les points nécessaires en matière de protection passive contre l’incendie, il est nécessaire que la direction du chantier établisse le risque intrinsèque du bâtiment industriel (élevé, moyen ou faible) et sa classification selon son environnement (type A, B, C, D, E).

 

Les différentes actions à réaliser en fonction de ces deux paramètres seront les suivantes :

Structure principal de la halle

La structure principale du bâtiment industriel est composée par les portiques (piliers et poutres). Normalement, les structures des toitures, en tant que profils métalliques de type “Z” ou “C” galvanisés de petite épaisseur, sont exclues de la protection contre l’incendie si elles sont de petites dimensions.

Cependant, il est impératif d’inclure les structures de toitures dans la protection contre l’incendie lorsque la distance entre les profilés est grande et structurellement importante. Par exemple, les profilés métalliques type IPN ou UPN, qui sont conçus pour supporter des charges, peuvent engendrer un effondrement de la toiture en cas de rupture et rendre difficile l’évacuation des personnes.

 

table 2.2.

Pour les bâtiments industriels équipés de toitures légères (inférieure ou égale à 100 kg / m2), non prévus pour l’évacuation et dotés d’un système de contrôle de la température et d’évacuation des fumées, les valeurs suivantes peuvent être adoptées :

table 2.3

 

Nous pouvons nous référer à ce tableau également dans le cas de la structure porteuse des mezzanines à condition que:

  • Elle n’excède pas 10% de la surface du plancher de la nef.
  • Les chemins d’évacuation ne dépassent pas 25 m et jusqu’à 20% des bâtiments à faible risque.
  • Avec une occupation inférieure à 25 personnes et une distance maximale d’évacuation de 50 m.

Les bâtiments industriels d’un seul étage avec couverture légère et qui ont un système d’extinction automatique ainsi qu’un système de contrôle de la température et évacuation des fumées, doivent répondre aux exigences suivantes pour la protection incendie de la structure :

table 2.4.

Une fois que la résistance au feu est établie pour la structure principale, il est nécessaire de vérifier le type de structure et si sa protection est conforme à la résistance au feu requise. Si ce n’est pas le cas, des produits de protection d’une épaisseur suffisante doivent être appliqués afin de garantir qu’elle ne s’effondrera pas durant un délai requis.

Pour les structures en acier ou en béton, les produitsmercor tecresa® suivants peuvent être utilisés:

Pour la structure en acier uniquement, nous pouvons utiliser également:

Mitoyenneté

Ce sont les partitions mitoyennes avec les bâtiments adjacents possédant “une autre activité”: La résistance au feu demandée pour cet élément sera:

porteurs-et-non-porteurs

Deux considérations doivent être prises en compte:

  1. Selon le tableau 2.2., il n’est pas possible d’avoir un risque haut de type A dans les bâtiments industriels, donc la dernière colonne serait valable uniquement pour les bâtiments industriels de type B qui n’ont pas de bâtiments mitoyens.

  2. Les piliers qui sont inclus dans cette séparation mitoyenne doivent également satisfaire à ces exigences, même si le reste de la structure portante présente une charge moins importante en raison des conditions mentionnées auparavant.