Les incendies d’origine électrique, les plus communes dans les incendies domiciliaires

Les incendies d’origine électrique sont souvent causés par des installations ou des appareils électriques défectueux. Dans les incendies domestiques, la proportion des incendies d’origine électrique est évaluée à au moins un tiers. Le nombre de logements à rissues sont de l’ordre de 7 millions et d’autres millions sont équipés d’installations très dangereuses.

La cause la plus fréquente selon les experts es l’arc électrique. Les arcs électriques sont bien souvent causés par la dégradation des isolants et des connexions dans les installations vétustes et/ou non entretenues. Ces dégradations entraînent une surchauffe et une carbonisation des isolants dans lesquels apparaissent des arcs électriques puisque le carbone est un conducteur de courant. C’est la présence simultanée d’arcs électriques et de carbone qui initialise la flamme.

Les cour-circuits sont aussi fréquents. Ils sont la mise en contact accidentelle de deux points d’un circuit électrique provoquant l’augmentation très rapide et très élevée du courant entraînant la destruction des conducteurs par fusion ou explosion. Il suffit alors qu’à proximité se trouve un matériau inflammable pour que l’incendie se déclare.

La surcharge correspond à une intensité électrique supérieure à celle initialement prévue par le circuit électrique, souvent causée par le trop grand nombre d’appareils branchés sur le même circuit. La surcharge entraîne l’échauffement des câbles dans la durée pouvant aller jusqu’à leur fusion et l’inflammation des matériaux environnant.

La Courant de fuite ou l’augmentation très rapide ou plus lente de la tension sont aussi des causes bien connues des incendies électriques.

 

Source: Wikipedia

Les incendies d’origine électrique, les plus communes dans les incendies domiciliaires
5 (100%) 1 vote