conductos Tecbor

Protection contre le feu de conduits de ventilation et extraction

Lorsqu’un Conduit de ventilation traverse un ou plusieurs secteurs d’incendie, la réglementation est claire : Il faut installer un élément obturateur à l’endroit du passage pour empêcher la propagation du feu en cas d’incendie (par exemple un clapet coupe-feu), ou il faut protéger le conduit sur toute sa longueur jusqu’à obtention de la même résistance au feu que la cloison séparant les différents secteurs d’incendie. Aujourd’hui nous aborderons le deuxième cas de figure.

 

Le DB-SI établit dans son aparté 3 à propos de la “Propagation Intérieure” :

La résistance au feu requise pour les éléments de compartimentation d’incendies doit être maintenue aux points où les dits éléments sont traversés par des installations telles que des câbles, de la tuyauterie, des canalisations, des conduits de ventilation, etc. sauf pour les pénétrations dont la section n’excède pas les 50cm2. Pour ce faire, il faut choisir l’une des alternatives suivantes :

 

a) Disposer un élément qui, en cas d’incendie, obture automatiquement la section de passage et garantisse en ce point une résistance au feu au moins égale à celle de l’élément traversé, par exemple, un dispositif intumescent d’obturation ou un clapet coupe-feu automatique EI t (i↔o), t étant le temps de résistance au feu requis pour l’élément de compartimentation traversé.

b) Des éléments passants qui apportent une résistance au feu au moins égale à celle de l’élément traversé, par exemple, des conduits de ventilations EI t (i↔o), t étant le temps de résistance au feu requis pour l’élément de compartimentation traversé.

 

Nous observons, en plus des termes d’étanchéité et d’isolation “EI” avec le temps correspondant en minutes de protection requise, le symbole “(i↔o)”. Ces initiales viennent de l’anglais inside (à l’intérieur) et outside (à l’extérieur), et la flèche bidirectionnelle nous indique que l’élément doit être résistant au feu tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du conduit.

Illustrons notre sujet grâce aux graphiques suivants en considérant deux scénarios possibles d’incendie et un conduit d’extraction d’un garage qui traverse un local commercial sans protection :

  • Scenario 1 :  Feu intérieur (i -> o) :

 

Feu intérieur

 

Dans ce cas de figure, le feu qui se déclare dans le garage passe à travers l’intérieur du conduit, attiré par la force de l’extracteur de fumée. L’augmentation de la température à l’intérieur du conduit en tôle fera que ce dernier s’effondre petit à petit tout en propageant rapidement le feu dans tout le local.

Nous pouvons clairement voir ici que la pose d’un faux plafond résistant au feu dans le local commercial ne fonctionnerait pas car la structure de soutien de ce dernier serait exposée au feu et le faux plafond s’effondrerait également dès les premiers instants de l’incendie. De façon regrettable, beaucoup de conduits sont encore aujourd’hui protégés par des faux plafonds résistants au feu malgré leur totale inutilité dans ce cas de figure.

  • Scenario 2 : Feu Extérieur (i <- o) :

 

Feu Extérieur

 

Dans ce second cas de figure, le feu commence dans le local commercial, atteint le faux plafond et fait s’effondrer le conduit en tôle. Une fois le conduit détruit, le feu traverse la cloison sans difficulté et se propage dans le secteur d’incendie contigu, c’est-à-dire le garage.

Il faut également tenir en compte qu’il se produit une différence de pressions à l’intérieur du conduit dûe à la capacité du feu de consommer de l’oxygène, provoquant une déformation de celui-ci. C’est pourquoi le CTE établit deux types de tests standards pour les conduits de ventilation et extraction :

  • UNE 1366-1 : 2016 Tests de résistance au feu d’installations de service. Partie 1 : Conduits de ventilation.
  • UNE 1366-8 : 2005 Tests de résistance au feu d’installations de service. Partie 8 : Gaines de désenfumage.

Pour pouvoir homologuer et certifier une solution de protection de conduits contre le feu, il est nécessaire de réaliser des tests selon la règlementation nommée ci-dessus et réaliser 4 tests différents :

  • Conduit Horizontal Feu Intérieur
  • Conduit Horizontal Feu Extérieur
  • Conduit Vertical Feu Intérieur
  • Conduit Vertical Feu Extérieur

Une fois ces 4 tests standards réalisés selon la norme UNE EN 1366-1 et pour pouvoir certifier une gaine de désenfumage, il faut réaliser un autre test selon la norme UNE 1366-8 avec une résistance à la pression allant jusqu’à 1.500 Pascals.

  • Test gaine de désenfumage

Depuis le Département Technique de mercor tecresa®, plusieurs solutions ont été développées tant pour renforcer la résistance au feu de conduits existants que pour réaliser entièrement des conduits exclusivement avec notre matériel, tout en respectant les exigences de la réglementation actuelle. La solution la plus habituelle est la suivante :

Conduit EI-120 avec des plaques Tecbor de 30 mm :

 

EI 120 Ventilation

 

Testé en position horizontale et verticale, feu intérieur et extérieur, et pour une extraction de fumée jusqu’à 1.500 Pascals.